dimanche 6 avril 2014

Et de quoi je me mêle?



Alain Juppé est bien gentil avec sa tête pied nu et ses airs de grand sage, il a beau être ce qu'il y a d'un peu récupérable chez les élus de droite depuis son retour de stage de bonne conduite au Quebec mais quand il somme François Hollande de défendre "l'honneur de la France" après les déclarations du président Kagame sur les "mise en cause de la France" dans les massacres qui ont fait 800 000 morts en 1994, j'ai envie de lui botter le cul. Même si Alain Juppé a raison sur le fond, je ne vois pas en quoi il se permettrait de donner des conseils au président de la République.
Après Christian Jacob qui voulait presque remplacer François Hollande après la débâcle des municipales et Jean-François Copé qui s'estime le seul capable avec son parti de redresser la France, il semblerait que les chevilles des leaders de droite enflent de façon dramatique. Il faudrait peut-être leur rappeler pour la énième fois que ces rigolos ne sont plus au pouvoir depuis bientôt deux ans et qu'ils n'ont aucune leçon politique à donner avec les casseroles qu'ils se tirent.
Alain Juppé, aussi respectable qu'il soit, a presque évité le bracelet électronique après sa condamnation pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt. Par conséquent, et vu que le gouvernement est devenu un gouvernement de combat, il ferait mieux d'aller s'occuper des ses collègues UMP qui ont tendance à un peu trop sympathiser avec les sauvages du Front National qui  ne seraient pas contre un petit génocide en France.

vendredi 4 avril 2014

Lamy socialiste mi-connard



Bonne nouvelle, la trêve des têtes à baffe étant terminé, je vais pouvoir enfin redire du mal de quelqu'un dans ce blog. Vous allez me dire "mais quelle trêve?", je vous répondrais "La trêve des élections municipales" car je me la suis autorisé parce que ça m'arrangeait bien et que les casseroles de l'UMP élues haut la main m'auraient donné trop de travail.
Bon, l'avantage de glander un peu c'est que les copains (voir la liste plus bas) ont fait le boulot à votre place, il faut dire aussi que Pascal Lamy m'a eu par surprise et en ces temps de foutoir électoral, de remaniement gouvernemental, d'affaires sarkoziennes, il fallait avoir l'oeil pour voir passer la déclaration qui tue de la part d'un encarté au PS et proche de François Hollande même s'il était un ancien patron de l'OMC.

"Je sais que je ne suis pas en harmonie avec une bonne partie de mes camarades socialistes, mais je pense qu'à ce niveau de chômage il faut aller vers davantage de flexibilité, et vers des boulots qui ne sont pas forcément payés au Smic"

En harmonie, dit-il.
Étonnant oui mais pas tant que ça finalement, à fréquenter les ultra-libéraux qui prennent les décisions pour nous au sommet de l'Europe, on finit par devenir aussi pourri qu'eux. Il est clair que ce Pascal Lamy, socialiste de pacotille, est totalement déconnecté de la réalité, la vraie, pas celle des contrats de travail "Zéro heure" qui connaissent une forte expansion chez les libertarés du Royaume-Uni par exemple, un fantasme pour les patrons français. Qu'il se méfie ce Lamy parce qu'à force de se moquer des gens et à évoquer des conneries, ils vont finir par s’énerver.

Les baffes données:



mardi 18 mars 2014

Le harcèlement pour tous


En lisant cette nouvelle affaire scabreuse dévoilé par le journal d'opposition (donc libre et juste)  le Figaro, l'excellent Eric Raoult, si prompt à défendre ses valeurs de la famille avec ses copains de la Manif pour tous et si loyal avec l'exemplaire Nicolas Sarkozy, serait impliqué dans une vilaine affaire de harcèlement sexuel sur une de ses collaboratrices, j'ai eu comme un réflexe et eu envie de lui donner un petit taquet derrière les oreilles.  Je sais qu'on ne doit pas taper sur une ambulance ni juger sans preuves mais je n'ai pas envie de me gêner. Lui ne s'est jamais encombrer de scrupules quand il louait par intérêt déplacé le charme des femmes en politique, surtout celles du Front National, pour fortifier sa belle ville du Raincy contre l'envahisseur coloré. 
On devine aujourd'hui le style de charmeur qu'il doit être quand il s'amuse à noter triple A les seins des femmes qu'il désire. Je n'irais pas plus loin et il suffit de taper son nom sur Google ce matin pour s'apercevoir que la nouvelle fait l'effet d'une bombe qui explose de partout dans les médias et à quelques jours du premier tour des municipales le coup risque d'être fatal. Lui-même, on s'en doutait, assure que l'avocate de la jeune femme fait tout pour le déstabiliser, de là à imaginer qu'il soit victime d'un complot socialo-fasciste, il n'y qu'un petit pas qu'il franchira sûrement dans peu de temps.
Je lui souhaite beaucoup de plaisir pour ces prochains jours, il avait souhaité à une époque, dans sa grande bonté envers ses amies les femme, l'inéligibilité de Cécile Duflot parce que sa (trop) grande gueule ne lui revenait pas, il risque de fortement de terminer sa carrière politique avant elle. On ne l'entendra plus et c'est tant mieux.

mardi 4 mars 2014

Jean-François était l'UMP


Le premier président porteur d'un parti politique artificiel s'est déchiré hier lors d'une conférence de presse, il souffrait d'insuffisance politique claire, il avait bénéficié de la première élection truquée au sein de l'UMP. Les causes de la mort politique sont connues et juste avant le drame, il avait livré une étonnante déclaration publique après les accusations de surfacturation de frais de campagne par une agence de communication détenue par deux proches. Malgré tout les causes de sa chute ne pourront être connues qu’après l’analyse approfondie des nombreux soupçons de magouilles. Le président de l'UMP avait tenté de répondre sur le fond aux accusations sur les finances de son parti, mais il s'est perdu dans une contre-attaque grossière et dangereuse qui s'est finalement retourné contre lui.
Il y avait les premiers signes qui ne trompait pas, ce lundi 3 mars, au siège de l'UMP, il avait l'air fatigué et atteint. La lecture d'un portrait de lui dans Le Monde ce week-end l'avait convaincu de la nécessité d'une riposte de plus grande ampleur. Il a convoqué lundi la presse pour une "déclaration solennelle" après avoir annulé sa participation à la matinale de RMC. C'était sa dernière contre-attaque.
L'UMP, dans son ensemble, salue également la haute figure de l'homme politique qui pleinement conscient de l’enjeu, a, par sa confiance, son courage et sa volonté, apporté une contribution mémorable aux efforts engagés par la droite pour lutter contre le livre pour enfants intitulé "Tous à poil !" d’inspiration socialo-marxiste.


jeudi 27 février 2014

Jean-François Copé l'homme d'affaire


Les bras m'en sont tombés ce matin en écoutant les infos, Jean-François Copé serait mouillé dans des affaires pas très jolies et directement à cause d'amis proches qui auraient surfacturé quelques menues prestations à l'UMP. Une petite SARL familiale logée au Luxembourg aurait organisé deux trois bricoles comme des meetings pour Nicolas Sarkozy, le tout pour 8 millions d'euros de surfacturation dans les poches du parti que Jean-François Copé dirige.
Jean-François Copé, lui l'intègre, l'homme droit, le fidèle a la ligne de conduite irréprochable, je suis sur le cul. J'avais presque confiance en lui tellement il respirait l'honnêteté, lui le président exemplaire de l'UMP après avoir gagné des élections internes dans la plus grande transparence, oui, les bras m'en tombent. 
On va me dire que ce n'est pas lui, que c'est ses potes dont son ancien chef de cabinet (quand même) qui ont oublié de le prévenir, qu'il n'y a pas de preuves, qu'il est présumé innocent, toussa.
Je m'en tape d'avance de son innocence ou pas, si monsieur le président du grand parti de droite qui passe son temps à donner des leçons de morale en faisant ses yeux de cocker pouvait morfler un peu et avoir des douleurs aux intestins en attendant une éventuelle convocation pour s'expliquer, j'en serais grandement ravi.
Et j'attends avec impatience les explications foireuses qu'il va nous balancer tout en étant persuadé d'être innocent et victime d'un complot gauchisss, un peu comme Serge Dassault.

dimanche 16 février 2014

Moi aussi j'ai un élu noir


Qui n'a jamais entendu la phrase de son ami pas raciste du tout "Et pourtant moi aussi j'ai un ami noir" pour se justifier? On l'a tous entendu au moins une fois dans sa vie de la part de gros lourdingue dans une conversation, j'en connais et qui vote même à droite.
Brigitte aussi a des amis noirs, elle en a même dans sa liste pour les élections municipales de Montauban, la maire UMP peut sortir tranquille face au FN, elle a même son quota avec un autre colistier avec une bonne bouille de mafieux du sud de la méditerranée, ils sont tous mafieux de l'autre coté de la méditerranée. C'est que chez Brigitte, on sait rire de tout, même de ceux qui ne font pas très "France" c'est tendance à droite et ça plaît beaucoup. 
Evidemment, on ne plaindra pas trop les intéressés en question, ils sont quand même sur la même liste que Brigitte, ils sont donc d'accord avec ses idées, ils doivent même en rigoler. Après tout ils auraient pu être en plus homosexuel ou polygame ou zoophile voire auteur de livres pour enfants . Ah oui mais non, ils auraient été obligatoirement pour le Mariage pour tous, et ça Brigitte n'aime pas. Les nègres, ça passe encore, même s'ils font tâche.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...