dimanche 31 mai 2015

Richard Morano Gasquet



Je ne regarde plus aussi assidûment le tournoi de Roland Garros depuis longtemps, surtout depuis que les joueurs vedettes bouffent des Kinder Bueno au lieu de gagner et que les filles ont des shorts et des biceps de mecs, de toutes façons le dernier joueur de tennis que j'ai vraiment apprécié était Ivan Lendl . Il y a aussi le fait que j'en avais marre de voir la tronche de Nadal en finale mais ce n'est pas de sa faute, les autres sont mauvais,  les français particulièrement et ce n'est pas leur déclaration dans la presse qui me fera changer d'avis.
La palme du tennisman français parfaitement abruti revient à  Richard Gasquet, résidant fiscal suisse (comme beaucoup d'autres) et fier d'échapper aux impôts, qui donne des leçons de politique à ses petits copains. Gasquet le sempiternel espoir du tennis français (autrement dit looser) a moqué Yannick Noah pitoyables de démagogie et de connerie, ce qui n'est pas complètement faux mais lui a gagné une fois, et qui est fier de dire deux lignes plus tard que jusqu'à la fin de sa vie, il votera aveuglement pour Nicolas Sarkozy par sympathie, par opinion et sûrement par affinité dans l'optimisation fiscale. Je me demande si Nadine Morano n'aurait pas eu un fils en douce il y a 29 ans vu le niveau.
Pour corser la caricature de l'apprenti réactionnaire en culotte courte, il n'oublie pas de se revendiquer "assez" normal sexuellement, ce qui fera plaisir aux milliers d'anormaux sexuels qui méritent vraiment de se faire lapider pendant les Manifs pour tous. Du coup je me demande si son père n'est pas Laurent Wauquiez.
Et dire que hier il a réussi à louper le congrès de lancement des Républicains, looser jusqu'au bout le pauvre...

mardi 28 avril 2015

Sans-gène à l'Ina


Fleur Pellerin a rappelé lundi dans un communiqué «son attachement très ferme à l'exemplarité des dirigeants des organismes publics placés sous sa tutelle». Concernant les «frais de déplacement privés de la présidente» de l'Institut national de l'audiovisuel, la ministre de la Culture «a immédiatement demandé le remboursement intégral, qui est en cours».

C'est le minimum mais quand je lis ce genre de communiqué ferme, je me dis que tout ces branleurs de hauts fonctionnaires qui profitent sans vergogne de l'argent public pour leur carrière doivent bien rigoler. J'espère que cette affaire ne finira pas comme les deux autres spécialistes de la décoration d'intérieur. je compte les caprices de Le Paon comme ceux de Gallet même si cela n'a rien à voir pour le premier, l'impression de pourriture et d’écœurement est la même. Au moins, quand Hervé Gaymard profitait de son duplex de 600m² à loyer privilégié et ultra-modéré, c'était presque habituel, à l'UMP on n'a pas la notion de partage des richesses.
Ce qui me gène le plus avec la patronne de l'Ina, ce n'est pas les 40.000 euros de frais de taxis en 10 mois (on se demande ce qu'elle a foutu pour être autant de temps dans une bagnole) mais ce qui la préoccupe le plus: la recherche de celui qui l'a dénoncé.
En fait, cette raclure cherche juste à se venger de l'employé bienveillant qui a du être outré des dépenses de stars de sa patronne. Elle ose appeler ça un corbeau, moi je dis que c'est un héros qui va sauver l'image de l'Ina qu'Agnès Saal est en train de ruiner pour le plus grand plaisir des polémistes grandes gueules de l'opposition. 

mardi 14 avril 2015

L'autre monde de Laurent Wauquiez



Fascinant Laurent Wauquiez, depuis qu'il est devenu le chouchou du loulou à talonnettes, son cas d'aggrave et son mépris des gens malades malgré eux ne s'arrange pas: il voit des assistés partout en France.
Des assistés qualifiés par lui-même de cancers de la société et qui sont de plus en plus nombreux à bénéficier du RSA, comme s'ils souhaitaient en rester là. Il est vrai que nous sommes nombreux à avoir des enfants qui ont l'ambition de gagner le RSA en voyant leurs parents ramer avec un revenu décent.
Ce sombre naze en fait une fixation, ces assistés irresponsables le préoccupent mais il ne voit les milliards brassés du coté du CAC 40 ni les autres milliards offerts à ses amis patrons depuis des années, ces mêmes patrons souvent fabricants de smicards. Ce RSA de malheur qui était selon lui la seule erreur du quinquennat de Sarkozy qui a une fois de plus retourné sa veste en début de semaine en proposant 7 heures de travail gratos par semaine à ceux qui désespèrent de trouver un boulot.
Marisol Touraine est sa nouvelle ennemie, elle laisse l'assistanat envahir la France en laissant les gens devenir cancereux pour le plaisir de le faire chier. Il devient vraiment aigri le pénible du Puy, lui le bénéficiaire des urgences à l’hôpital pour ses mômes au même titre que ceux qui ne gagnent que 514 euros par mois. 
J'imagine le plaisir sadique qu'il doit ressentir avec la fronde des médecins libéraux contre la loi santé et qui menacent le pays d'une grave crise sanitaire. 
Laurent Wauquiez veut vivre dans un autre monde où les pauvres ne pourront pas se soigner, l'Amérique du Nord est une belle destination pour lui et je veux bien l'y envoyer à coups de pompe dans le cul.

mardi 24 mars 2015

Le professionnalisme de Wauquiez


Au lendemain du premier tour des élections départementales qui a vu la droite arriver en tête, on peut compter sur l'enthousiaste de Laurent Wauquiez, le plus discipliné des disciples de Nicolas Sarkozy, car pour lui il ne fait aucun doute, la victoire de l'UMP est celle de son chef. Et tant qu'à faire, grâce à son ni-ni adoré et ses idées pas très éloignées de celles du Front National. Laurent Wauquiez est aussi un proche (très) de la Manif pour tous, ceci explique cela.

On peut retourner la question dans tous les sens, ce résultat est avant tout la victoire de Nicolas Sarkozy et de son équipe autour de lui, dit-il en fin analyste politique et en bonne tête à claque, sauf qu'il en arrive à énerver une fois de plus les autres de son propre camp.

Le ni-ni de Wauquiez, ce grand professionnel de la politique (et de l'histoire):

mercredi 18 mars 2015

Saint Patrick de l'emploi imaginaire


Hop hop hop, les deputés ont voté à l'unanimité la fin de l’immunité parlementaire de Patrick Balkany, l'occasion ici de poster quelques articles lus sur le couple le plus sulfureux de la politique française.
Même le député maire UMP de Levallois-Perret juge "insupportable, voire douloureux, d'être ainsi jeté aux chiens et à une sorte de justice en place publique qui rappelle les plus sombres heures de notre histoire» (quel humour), il est toujours bon de rappeller ses frasques honteuses sur le dos des contribuables.

Les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme viennent de dévoiler dans un livre ( « French Corruption », stock) comment la plus grande partie des fonds détournés des HLM des Hauts-de-Seine, au début des années 90, a échappé à la sagacité des enquêteurs.

Didier Schiller, directeur général de l’ office HLM du 92 jusqu’à sa fuite précipitée aux Antilles en 1994 ( et actuel candidat à la mairie de Clichy, dans les Hauts-de-Seine), a vidé son sac. Il a raconté aux auteurs – preuves à l’appui – comment il avait convoyé au Liechtenstein les commissions occultes versées par des entreprises de BTP. Et il accuse les Balkany d’avoir empoché une partie de ce pactole via un compte en Suisse ouvert à leur nom auprès d’ ABN Amro.
Un autre orage menace le maire de Levallois et son épouse. La justice les soupçonne aujourd’hui d’avoir trempé dans plusieurs affaires d’emplois fictifs. Une récidive pour le couple Balkany, qui avait déjà été condamné pour ce motif en 1996. La police a ainsi perquisitionné en mars à la mairie et dans le fabuleux moulin possédé par le couple à Giverny ( Eure). Elle recherchait d’improbables traces du travail effectué pour la municipalité par « le Mage » Jean Testanière, une vedette de l’affaire judiciaire du cercle de jeu Wagram.
Tel un rasoir à 2 lames, les policiers sont repassés récemment à la mairie de Levallois. Cette fois pour enquêter sur un policier municipal employé par les Balkany comme chauffeur privé dans l’île franco-hollandaise de Saint-Martin. C’était bien la peine d’envoyer son petit personnel au soleil !

Article extrait du Canard enchaîné du  09/10/13

Saint Patrick de l'immunité



Ce mercredi est un grand jour, d'après ce que je lis dans la presse, le député-maire de Levallois-Perret, mis en examen en octobre pour corruption passive et blanchiment de fraude fiscale dans une enquête visant aussi son épouse, devrait perdre son immunité parlementaire. Enfin un début de quelque chose dans la gueule des Balkany.
Je passerais donc le tweet du connard de la santé et de la robinetterie à l'UMP pour me consacrer au maître de la magouille alto-Séquanaise.

Rappel.

Parfois, de méchantes langues les surnomment « les Thénardier de Levallois ». Billevesées ! Comme l’UMP avec Dati ou Geoffroy Didier, qui ont bien joui des caisses du parti, les Balkany ont le coeur sur la main et font profiter les autres de leur bonté. Les juges de Nanterre, qui enquêtent sur leurs billets d’avion payés en cash — pas loin de 90000 euros entre 2010 et 2013, tout de même —, se sont rendus chez Thomas Cook, à Levallois, qui prend les réservations des voyages de monsieur et madame depuis une bonne vingtaine d’années. L’agence s’est empressée de mettre ordinateurs et archives à disposition des enquêteurs, et ce fut la surprise, comme Charlie peut le révéler : le maire de Levallois paie régulièrement des voyages à Marie-Dominique Culioli, qui n’est autre que l’exfemme de Sarkozy, la mère des deux fils aînés de l’ancien président. Balkany a-t-il pris en charge ces frais à la demande de son meilleur ami, Sarkozy ? La question se pose en tout cas.
Bon, c’était un secret de polichinelle au sein de Thomas Cook. Le nom de l’ex de Sarko figure en effet sur les listings, sous la forme de Culioli ou de Culioli-Sarkozy, par exemple en mai 2010, fin janvier 2011, février 2011, juillet 2012 ou encore mars 2013, le plus souvent pour des vols Paris- Marrakech. Cette Corse discrète, que Sarkozy a quittée pour Cécilia à la fin des années 1980, résidait probablement dans le riad dont la justice attribue la propriété aux Balkany — eux assurent par contre ne pas en être propriétaires…
Interrogée par les enquêteurs, la secrétaire particulière de Balkany — dont l’avocat n’a pas répondu à Charlie — a confirmé avoir réservé des billets d’avion pour madame ex-Sarkozy à la demande de son patron. C’est le qui remettait à l’agence les enveloppes de fric, après les avoir reçues de Patrick Balkany, mais elle dit ne pasconnaître l’origine de ces milliers d’euros en espèces. En tout cas, personne chez Thomas Cook ne se souvient d’avoir vu les Balkany régler en carte bancaire ou chèque, sauf peut-être une fois ou deux.
L’avocat du couple n’a pas donné suite aux sollicitations de Charlie. Faut dire qu’il a du boulot dans le dossier ouvert chez d’autres juges, à Paris cette fois-ci, dans lequel Isabelle Balkany a été mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale. La caution a été fixée à un million d’euros. Il faudra lui dire qu’au palais de justice, contrairement à Thomas Cook, on n’accepte pas le cash.

Charlie Hebdo n°1152 du 16 juillet 2014
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...